L'association Premier Baiser est née en 2020 autour de la démarche de création de Valérie Jallais. Elle est implantée à Tannerre-en-Puisaye, dans l'Yonne.

Premier Baiser est une graine d'espoir à peine sortie de terre…

Elle a pour vocation de porter l'art dans les espaces naturels remarquables du territoire où elle a planté ses racines et d'inventer de nouvelles formes propres au milieu rural.

Nous souhaitons poser nos œuvres délicatement, modestement, dans le paysage. Nous souhaitons que dialogue, amoureusement, l'art et la nature, les arbres et le son du saxophone, l'eau de l'étang et la magie des mots. 

Elle a pour vocation d'enchanter les cœurs par des propositions qui rassemblent et permettent à chacun de créer, de s'impliquer, de partager. Tisser des liens vivants entre les êtres habitant le même espace…

L'art est l'affaire de tous. 

L'art et la culture ne sont pas un luxe ; Ils sont la nourriture de l'âme, de l'esprit et du cœur.

Depuis toujours l'être humain produit de l'art ; depuis toujours les communautés se rassemblent pour danser, pour écouter, pour regarder ce quelque chose qui fait miroir et interroge notre humanité. 

Nous rêvons d'un centre social et culturel à ciel ouvert. Un commun vraiment commun, sans grille ni horaires de fermeture. Un lieu qu'il nous appartiendra de soigner, d'embellir, de faire fructifier pour le bonheur de tous.

 

Présidente: Michèle Girard-Pernet    "Dune rive à l'autre" - été 2020

Trésorière: Geneviève Arri

 

La Gargouille est une compagnie de spectacle pluridisciplinaire depuis 2003. En 2016, elle s'est implantée dans l'Yonne sur la commune de Tannerre-en-Puisaye, au lieu-dit Les Angins. Son siège social se présente à Paris et la compagnie ne disposait pas de lieu fixe.

Le noyau artistique de la compagnie est constitué d'un groupe de quatre comédiens, le collectif des  psychopathes associés,  qui développent depuis quinze ans une écriture scénique originale et loufoque, impertinente et gaie. L'histoire de France en une heure (2012-2013) est la troisième création du collectif, toujours en diffusion. Le spectacle compte plus d'une centaine de représentations sur l'ensemble du territoire métropolitain et en Outre-mer. Il a été joué plusieurs fois sur le territoire de Puisaye Forterre. A partir de 2013, La Gargouille se propose également d'accompagner des démarches artistiques portées par des artistes isolés ou des structures émergentes (théâtre, cirque et rue, réalisation d'albums musicaux).


L'Histoire de France en Une heure, aux Angins - 2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'Histoire de France en Une heure, aux Angins - 2019

En 2016, trois membres de la compagnie font le choix de s'implanter dans l'Yonne, à Tannerre-en-Puisaye. Des actions sont très rapidement concrétisées avec les habitants du village. La compagnie intervient aux collèges de Saint-Sauveur et de Saint-Fargeau. Elle rayonne également au niveau régional: en Côte d'Or, le Muséoparc Alésia commande une visite théâtralisée dans l'univers des Psychopathes Associés ( Alésia TV) pour les saisons 2018-2020 .

La compagnie cherche à inscrire cette démarche dans un projet culturel en milieu rural, tout en continuant d'accompagner la démarche de création des Psychopathes Associés. C'est une réflexion et une structuration nouvelle pour la compagnie, pour laquelle la rencontre amicale et professionnelle avec Valérie Jallais est déterminante. De cette collaboration naît, en 2019, une première saison culturelle organisée sur le village «Un été à Tannerre».     
 

Accéder au site de  La gargouille   
   

LES ANGINS : UN THEATRE DE VERDURE

Situé à 3km de Tannerre-en-Puisaye, le lieu-dit Les Angins est un écrin de verdure entouré de champs et de bois. Depuis 2016, il s'agit du lieu d'implantation et de création de l'association La Gargouille ; c'est également le lieu de vie de certains de ses membres. 

Doté d'un ensemble de granges aménagées qui peuvent être mis à la disposition des artistes, le site s'étend sur un terrain de 1,6 ha et dispose de nombreux espaces de plein air. Comédiens, danseurs, musiciens, chanteurs ou circassiens : de nombreux artistes se sont déjà établis ces différents espaces pour rêver, travailler, fêter, créer… 

En extérieur plus précisément, sous l'appellation Théâtre de Verdure des Angins, le site est ponctuellement ouvert au public et propose théâtre et concerts.  

En 2021, la création d'une association dédiée à l'exploitation et à la valorisation culturelle du lieu est en réflexion; des travaux d'aménagement des granges devraient permettre à terme d'ouvrir au public une salle de spectacle, un espace de répétition et un foyer convivial.

 

La compagnie sans nom - Les Angins - 2020 

La compagnie sans nom - Les Angins - 2020

Adhérer, c'est vous inscrire dans le projet participatif de l'association. C'est affirmer votre désir d'être acteur de son histoire.

Adhérer, c'est construire son projet avec nous ; c'est nous retrouver à l'occasion des temps conviviaux qui seront organisés ; c'est rencontrer d'autres habitants du territoire qui ont des désirs communs.

Adhérer, c'est être toujours informé des projets, des rencontres, des ateliers collectifs.

Adhérer, c'est nous soutenir et donner de la visibilité à notre action au regard des collectivités qui subventionnent la culture ; c'est demander avec nous des moyens pour une offre culturelle de proximité et de qualité en milieu rural.
 

La cotisation 2021 est de 5 euros.
 

Vous pouvez adhérer:

Réduction de minerais de fer au Ferrier de Tannerre

L'Association du Ferrier de Tannerre a pour mais de préserver et de mettre en valeur le grand Ferrier de la Garenne à  Tannerre-en-Puisaye. C'est une association de type loi 1901 créée en 2008 qui compte une quarantaine d'adhérents. Elle a su créer une forte dynamique qui rassemble les habitants autour du site du Ferrier.

L'association organise régulièrement des visites guidées, une grande fête annuelle avec banquet gallo-romain, des animations autour de la fabrication du fer. romaine). Depuis trois ans, l'association a également mis en place un accueil de spectacles et une balade nocturne annuelle dont les dernières éditions ont réuni environ 200 spectateurs. 

Des liens précieux se sont tissés entre les membres de l'association, les artistes de La gargouille et Valérie Jallais. Plusieurs spectacles de la compagnie ont été joués dans le bois: L'histoire de France en une heure, La fille de l'arbre, D'une rive à l'autre. Ces liens ont permis la création de La balade nocturne à laquelle plusieurs membres de l'association ont participé comme comédiens.

L'implication de l'association dans nos projets de création se fait également sur le plan logistique (nettoyage des sites, transport du matériel au cœur du bois, montage de tentes si besoin) mais aussi par un apport de savoir-faire et de compétences multiples, notamment en construction, d'une grande efficacité. Le comité des fêtes est lui aussi très présent, il prête les tentes, les tables, les bancs… Les projets dans le bois du Ferrier de Tannerre n'auraient jamais été imaginés sans eux.

 

Accéder au site de l'association  Le Ferrier de Tannerre

 
Le Ferrier de Tannerre : un monument historique très particulier


On appelle  ferrier  les résidus issus de la production de fer dans les bas fourneaux, principalement à l'époque gallo-romaine. Par extension, le mot ferrier désigne le lieu où ces scories sont accumulées. Le Ferrier de la Garenne à Tannerre occupe une superficie de 30 hectares environ, c'est un des plus grands ferrier de France.

La parcelle principale a fait l'objet d'une décision de classement au rang de Monument Historique en 1982. Cette partie est la seule qui soit aménagée par l'Association et accessible au public. Elle est la propriété de la commune de Tannerre. Le site déborde élargissement sur les autres parcelles boisées au nord.

La datation du ferrier reste encore incertaine, faute de véritables fouilles archéologiques, mais il semble que le site ait été initié par les celtes et ait connu le plus gros de sa production durant les 300 ans d'occupation romaine. Une campagne d'analyse du sol via un radar de sol doit être entreprise en 2021 dans le champ qui longe le Ferrier et où se situe le village initial.

Le Ferrier de la Garenne a servi d'assise à une ancienne forteresse. Sans doute construite d'abord en bois puis en pierres, elle aurait protégé l'exploitation du fer. Au cours de la guerre de Cent Ans, des bandes armées, anglaises et françaises, ravagent les campagnes, pillent, rançonnent villes et villages. Le village, l'état sur la colline, et la forteresse sont détruits. La population diminue fortement. Il faut attendre la seconde moitié du XVe siècle pour que le village se reconstruise plus bas et que défrichages et travaux agraires reprennent.

Les ruines de la forteresse ont été bouleversées par l'utilisation des pierres pour la construction des maisons du village, puis par l'exploitation intensive des scories. Il subsiste aujourd'hui une motte en forme de parallélogramme dont la base sud et un angle sont encore visibles. Les fossés sud et ouest sont bien marqués. 

Ferrier de Tannerre - ouvriers vers 1930

En 1906, la famille de Lestrade, propriétaire du site de la Garenne, en collaboration avec des industriels, le développement de l'exploitation des scories à destination de la sidérurgie (le fer restant dans les scories est récupéré dans les hauts fourneaux). Les scories sont acheminées jusqu'à la gare de Villiers-Saint-Benoît dans des tombereaux tirés par des chevaux.

Des industriels rachètent le droit d'exploitation et intensifient la production. Un chemin de fer à voix étroite remplace les chevaux. Dès 1912, six trains circulent chaque jour, transportant 200 à 240 tonnes de scories. La ligne fonctionne jusqu'en 1931, date à laquelle elle est abandonnée, concurrencée par le transport routier.

Après la deuxième guerre mondiale, seule l'exploitation pour l'empierrage se poursuit. Les engins mécaniques font leur apparition et bouleversent le site. Les vestiges historiques (traces gallo-romaines et restes du château-fort) sont détruits ou fortement endommagés. En 1982, grâce à la ténacité de M. François-Pierre Chapat, le site est classé Monument Historique et l'exploitation cesse définitivement.